Recherche
 recherche avancée

Le mucus du poisson, l’antibiotique du futur ?

Date de mise en ligne : 11/09/2019
Domaine(s) : Nouveaux produits, marchés étrangers
Thème(s) : Innovation

A la recherche de nouveaux traitements médicamenteux pour faire face aux infections résistantes aux antibiotiques, des scientifiques de l’Université d’État de l’Oregon se sont intéressés au mucus du poisson. Cette substance gluante, présente sur la peau du poisson, protègerait l’animal contre les virus, les champignons et les bactéries pathogènes. Dans le mucus prélevé sur différents poissons, les chercheurs ont identifié plusieurs souches de bactéries efficaces contre certains agents pathogènes (staphylocoque, candida,…). Ces études, au stade du laboratoire actuellement, ouvrent des perspectives intéressantes pour l’avenir.

Pour accéder à la fiche, réservée aux adhérents, cliquez dans « Document Start »,  rubrique qui apparaît lorsque vous avez entré votre login et mot de passe.

En cas de login et/ou mot de passe oubliés, n'hésitez pas à nous contacter contact@poleaquimer.com



les financeursdu centre de veille
Région Hauts de France l'europe s'engage avec Feder CCI Région Nord de France From Nord Union Européenne Préfecture Nouvelles vagues