Recherche
 recherche avancée

L’utilisation des eaux usées pour les élevages aquacoles serait sans incidence sur la santé des poissons

Date de mise en ligne : 06/07/2020
Domaine(s) : Aquaculture / Sécurité sanitaire, hygiène, méthodes d'analyse, traçabilité
Thème(s) : Recherche / Environnement

En Israël, des chercheurs se sont intéressés à la quantité de micropolluants organiques ou MPO (métaux lourds, médicaments, pesticides…), accumulés dans l’organisme de poissons élevés dans des bassins alimentés en eaux usées issues de traitements tertiaires. Dans le cycle de dépollution de l’eau, le traitement tertiaire vise à éliminer les matières en suspension et divers composés inorganiques (phosphore, azote…), mais n’intervient pas sur les polluants organiques. L’étude menée sur des élevages de jeunes carpes communes a mis en évidence la présence de MPO dans les tissus des poissons. Toutefois, les quantités trouvées étaient conformes aux seuils en vigueur, ou à de très faibles concentrations difficilement quantifiables. D’après ces analyses, il semblerait que l’utilisation d’eaux usées issues de traitement tertiaire n’impacterait pas la croissance et la santé des poissons élevés dans ces conditions, et autoriserait la consommation de ces poissons.

Pour accéder à la fiche, réservée aux adhérents, cliquez dans « Document Start »,  rubrique qui apparaît lorsque vous avez entré votre login et mot de passe.

En cas de login et/ou mot de passe oubliés, n'hésitez pas à nous contacter : georges.semedocabral@poleaquimer.com


Veilleur/contributeur : CCI Littoral-Hauts-de-France

L'Europe s'engage en Hauts-de-France Région Hauts-de-France Région Normandie Communauté d'Agglomération du Boulonnais DIRRECTE Hauts-de-France FROM Nord CCI Littoral-Hauts-de-France